La « Charte des principes naturels et chrétiens du Scoutisme Européen » est un des « textes fondamentaux » de l’UIGSE-FSE. Bruno Rondet nous présente ses réflexions sur cet important document fédéral.

Énoncé de l’article 6 : Le scoutisme veut échapper en tous les domaines aux diverses formes de matérialisme ou de totalitarisme, même les mieux déguisées, qu’elles appartiennent au passé, au présent ou à l’avenir.

Signification: Les matérialismes et les totalitarismes se suivent avec des déguisements sans cesse renouvelés. L’éducation scoute, parce qu’elle s’efforce de vivre concrètement l’Évangile, éduque aux valeurs et aux droits inviolables permanents de la personne humaine.

1/. Le testament de saint Jean-Paul II

Dans son ouvrage testament « Mémoire et identité »[1] saint Jean-Paul II nous éclaire sur les matérialismes déguisés qui nous menacent. Parce qu’il fut confronté au cours de sa vie au nazisme, puis comme évêque au communisme, et enfin comme pape au libéralisme, son expérience et son témoignage ont pour nous une valeur exceptionnelle :

«  Si d’un côté, l’Occident continue à donner un témoignage de l’action évangélique, les courants de l’anti-évangélisation n’en sont pas moins forts. Cette dernière ébranle les bases mêmes de la morale humaine, impliquant la famille et propageant la permissivité morale : les divorces, l’amour libre, l’avortement, la contraception, la lutte contre la vie dans sa phase initiale comme dans son déclin, sa manipulation. Ce programme se développe avec d’énormes moyens financiers, non seulement dans chaque nation, mais aussi à l’échelle mondiale. Il peut en